Oui, je sais, le Questionnaire caractérologique de Gaston Berger est fortement contesté de nos jours, mais il arrive que j’aie retrouvé les résultats de ce test que j’ai fait en 2017, et je les trouve époustouflantes.

Résultat du test (barème sur 10)

Émotivité10
Activité3.8
Secondarité9.1
Largeur du champ de conscience2.9
Polarité Mars/Vénus3.8
Avidité7.8
Intérêts sensoriels7.3
Tendresse6.4
Passion intellectuelle9.1

Vous êtes émotif non-actif secondaire. Type SENTIMENTAL.

Ambitieux qui reste au stade de l’aspiration. Méditatif, introverti, schizothyme. Souvent mélancolique et mécontent de lui. Timide, vulnérable, scrupuleux, il alimente sa vie intérieure par la rumination du passé. Il sait mal entrer en relation avec les autres et tombe aisément dans la misanthropie. Maladroit, il se résigne d’avance à ce qu’il pourrait cependant éviter. Individualiste, il a un vif sentiment de la nature. Valeur dominante : l’intimité.

Largeur du champ de conscience :

Individu précis, analytique, toujours tendu, braqué sur chaque idée qui l’intéresse.

Polarité Mars/Vénus :

Type Vénus, aime le don de soi et l’abnégation. Son arme : le charme ou la séduction. Conciliateur-né, prompt à saisir dans une conduite ou un discours ce qui peut être l’occasion d’un rapprochement et d’un accord.

Avidité :

Besoin de faire entrer en soi le monde extérieur et de le transformer en sa propre substance. Fort désir d’acquérir et de conserver, que ce soit dans le domaine matériel ou intellectuel. Désir de possession des choses ou des êtres.

Intérêts sensoriels :

Individu chez lequel les sensations, détachées de leur utilité biologique, sont un guide de vie, par le plaisir qu’elles lui procurent. Don de soi aux impressions, imprévoyance consentie, abandon à l’instant.

Tendresse :

Grande affectivité, en amour comme en amitié. Attirance pour les personnes de l’autre sexe, même en dehors de toute sensualité. Recherche de l’union de deux âmes, de l’émotion commune de deux sensibilités, de la sympathie.

Passion intellectuelle :

Individu dominé par le désir de savoir et surtout de comprendre. Il aime expliquer. Les faits ne sont pas pour lui des matériaux à amasser, mais des problèmes à résoudre. Préfère penser un événement plutôt que le vivre.